Archives de tags | randonnée pédestre

Au pays des montagnes vertes

En juin 2010, on inaugurait à cheval, sur les territoires de Sutton, Bolton et Potton, la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, version québécoise des montagnes du Vermont tout proche. Un nouveau paradis pour la randonnée pédestre et la raquette, à coup sûr, mais les petits malins du ski de fond hors-piste connaissaient déjà bien les lieux, surtout dans la vallée Ruiter, au sud-est de cette nouvelle aire protégée de 50 km2, faisant partie intégrante de la chaîne des Appalaches. Il faut s’enfoncer loin dans le bois en voiture à partir du village de Mansonville pour découvrir ce que les initiés appelaient leur vallée «secrète». Son partage ira désormais de pair avec sa protection au long cours, ce qu’on ne peut que saluer! (lire la suite)

Dans les couleurs de la montagne Noire

Le sentier de la montagne Noire forme une section de la piste Intercentre, qui permet de relier le lac Archambault au lac Supérieur sur une trentaine de kilomètres, entre les régions de Lanaudière et des Laurentides. Il est quasi mythique pour les amateurs de ski de longue randonnée, mais le fouler de ses pieds en automne n’en est pas moins plaisant, surtout si on ne dispose que de peu de temps, d’autant que la randonnée, assez facile, est accessible à tous. (lire la suite)

Les pieds dans l’eau dans Lotbinière

Difficile de marcher plus près de l’eau… À Saint-Antoine-de-Tilly, sur la rive sud, longer la berge du fleuve procure un plaisir rare : celui d’une randonnée pédestre originale, en terrain plat, avec la falaise d’un côté et le Saint-Laurent de l’autre. Il faut consulter la carte des marées si l’on ne veut pas avoir de mauvaises surprises, car c’est à marée basse seulement que l’on peut s’offrir la totalité du trajet! (lire la suite)

Tomber dans les pommes!

À l’automne, on y court, on y court… Le mont Rougemont est bien connu des amateurs de pommes quand vient le temps de les cueillir soimême. Pourquoi ne pas en profiter pour le découvrir autrement que dans une file de voitures attendant son tour pour en faire le tour ? Il faut l’aborder par la face sud… hors des sentiers battus. (lire la suite)

%d blogueurs aiment cette page :