Tag Archive | Cantons-de-l’Est

Été 2014 – Les nouveautés au Québec – 2ème volet

Les régions du Québec se préparent à une nouvelle saison touristique. Voici quelques nouveautés qui ont retenu mon attention

CANTONS-DE-L’EST
– une installation multimédia dernier cri au Parc de la Gorge de Coaticook (www.gorgedecoaticook.qc.ca)

– une sortie du dimanche train-vélo: aller avec l’Orford Express Magog-Bromont et brunch à bord; retour en vélo (www.orfordexpress.com)

LANAUDIÈRE

-Tortillard gourmand: une balade en minibus de Montréal, avec arrêts gourmands dans Lanaudière (www.tortillardgourmand.com)

-Nouveau camping rustique en bord de rivière Chez Roger L’Ermite (www.chezrogerlermite.ca)

-Au parc régional de la Matawinie, 15 sites de camping rustique dans le secteur Chertsey.

– Une auberge de jeunesse à Sainte-Émélie-de-l’Énergie: La P’tite Verte. Avec café culturel. (www.laptiteverte.com)

CENTRE-DU-QUÉBEC

-Des chalets pièce-sur-pièce au Parc régional de la rivière Gentilly, en plus du camping rustique, du camping équestre et de 20 km de sentiers de vélo de montagne (www.rivieregentilly.com)

– Cascades fête ses 50 ans, à Kingsey Falls: avec notamment une expo de la Collection Loto-Québec.

Publicités

Spa Nordic Station (Magog, Québec)

P1130359

J’aime beaucoup les spas nordiques québécois, que je « pratique » régulièrement pour une journée de détente ou quelques heures après une activité sportive. Dimanche dernier, j’ai passé deux heures incognito au Spa Nordic Station de Magog, déjà « testé » il y a quelques années. J’ai apprécié le style vieillot de ce spa, avec bâtisses en bois, décorations intérieures et extérieures d’antiquités. Même les vestiaires sont faits en bois de grange.

Hormis le fait que le personnel ne brille pas par sa gentillesse, le site est bien sympathique: en plusieurs niveaux, avec un beau hammam et un sauna de bonne grandeur. Les deux salles de repos sont aussi originales: l’une en bancs de bois anciens (pas très confortables toutefois), l’autre en tapis et oreillers sur plusieurs niveaux pour se repose, avec décoration de port de pêche, filets compris.

Le plus: le silence vraiment respecté sur le site.

Les moins: même pas de serviette comprise dans le prix, pourtant comparable à d’autres; pas de service minimum de repas, seulement des fruits et barres tendres.

www.nordicstation.ca

Au Marais de la Rivière aux Cerises- Magog-Québec

P1130334

Le temps était printanier ce week-end dans les Cantons de l’est, au Québec. Les érables coulent et le sirop nouveau n’est pas loin. La faible couverture de neige de cet hiver rend déjà les pistes de ski de fond peu praticables. Occasion d’aller plutôt se balader à pied au Marais de la Rivière aux Cerises à Magog. Bien connu des ornithologues du printemps à l’automne, ce joli parc quasiment sur pilotis est tout de même sympathique à découvrir en hiver. Il faut d’abord « braver » un sentier forestier encore glacé par endroits ou très boueux avant d’atteindre un trottoir de bois qui file en lacets et boucles à travers le marais encore enneigé. On a vue sur le clocher de Magog et on entend un peu la vie urbaine mais avec quelle vue ouverte sur la rivière, les quenouilles, un joli pont, un abri pour observer les canards… quand il y en aura ! Au retour, arrêt au Centre d’interprétation du Marais, une jolie bâtisse de bois avec expo très didactique pour une clientèle familiale.

http://www.maraisauxcerises.com  P1130357

P1130344

Québec: écogîte et yourtes dans la vallée Missisquoi

Au Québec, les amateurs de balades en canot ou kayak dans les marécages et petits ruisseaux serpentant dans les hautes herbes connaissent assurément ceux de la vallée Missisquoi dans les Cantons-de-l’est. C’est dans cet univers étranger et charmeur que les Côteaux Missisquoi ont inauguré cet été des hébergements rustiques originaux : un écogîte et deux yourtes, disponibles toute l’année. De là, on peut rejoindre les Sentiers de l’Estrie, pour la randonnée pédestre et la raquette en hiver. Activités proposées sur le site : randonnée, ski de fond (hors piste), raquette, mycologie, ornithologie, observation d’étoiles, ressourcement…. www.coteauxmissisquoi.com.

Dernière balade « hivernale » en Estrie – deuxième arrêt

De retour du Mont-Mégantic, j’ai fait arrêt à Sutton pour une sortie de ski de fond. Belle surprise que de découvrir la nouvelle auberge D & K, style Nouvelle-Angleterre, qui trône en plein coeur du charmant village. Les quatre proprios en deux couples d’amis sont des fans finis de la populaire série télé Les Arpents verts, d’où ce nom sibyllin qui évoque les familles Douglas et Kimball, personnages principaux de la télésérie. La comparaison s’arrête là. L’hôtel-resto a un style résolument contemporain même s’il occupe les lieux d’un ancien magasin général, au bord de la rivière Sutton. On adore ses huit chambres chaleureuses où les matériaux bruts sont mis en valeur (tout comme au restaurant du rez-de-chaussée). Une mezzanine et l’on accueille deux enfants ou deux adultes de plus dans la chambre. Ici, on a songé à la clientèle familiale mais aussi aux cyclistes qui pédalent souvent en groupe masculin ou féminin et qui ne veulent pas toujours partager un lit double ! Dans ces chambres, on a le choix avec quatre beaux lits simples qui se transforment à la demande en deux lits King et inversement ! Au restaurant, cuisine bistro avec plats irréprochables et copieux petits déjeuners ! Voilà une très bonne adresse à prix honnêtes pour les Cantons de l’est.

J’ai aussi visité Sutton-en-haut, le centre de ski de fond et de raquette local, géré désormais par une coopérative de solidarité, sans toutefois pouvoir tester ses pistes pour cause de pluie battante ! Il faudra y revenir l’hiver prochain… J’en ai profité pour fouiner dans les boutiques de Sutton et ai bien aimé Vert Partout, au 22-1, rue Principale Nord. On y trouve toutes sortes d’objets écolos, recyclés, récupérés, transformés… De quoi patienter en attendant l’heure du lunch au Cafetier, café de village bien sympathique, avec grandes tables à partager avec de parfaits inconnus, des soupes, salades et sandwichs maison aussi bons qu’originaux. Excellent café de surcroît ! Au 9, rue Principale Nord.

www.aubergedk.com

www.arbresutton.com

Dernière balade « hivernale » en Estrie – premier arrêt

A la recherche de la neige (presque) perdue pour compléter quelques sujets « hiver » pour Géo Plein Air, je suis partie mi-mars faire une courte tournée en Estrie.

J’ai découvert à cette occasion le fabuleux sentier des Cimes du parc national du mont Mégantic et dormi au sympathique nouveau refuge Polaris du même parc (récit à lire l’hiver prochain dans Géo Plein Air). www.parcsquebec.com.

En sortant à Notre-Dame-des Bois, il faut faire arrêt au Magasin général des Cantons. Décor intérieur: de la brocante, des livres et des antiquités mais aussi une boutique de confitures, ketchup… maison (marque Mansardises) et un café-casse-croûte offrant de bons produits faits maison: pizzas, sandwiches, soupes, salades et… délicieux desserts, en plus de « vrais » cafés ! Michel Pilon, le proprio des lieux, a remis en état cet ancien magasin général presque dela cave au grenier… Il en est à l’étage avec trois belles chambres à offrir en gîte. Et a en tête d’ouvrir bientôt un petit musée du patrimoine ! On aime son dynamisme dans une région qui en a bien besoin… (www.aumagasingeneral.ca)

Au pays des montagnes vertes

En juin 2010, on inaugurait à cheval, sur les territoires de Sutton, Bolton et Potton, la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, version québécoise des montagnes du Vermont tout proche. Un nouveau paradis pour la randonnée pédestre et la raquette, à coup sûr, mais les petits malins du ski de fond hors-piste connaissaient déjà bien les lieux, surtout dans la vallée Ruiter, au sud-est de cette nouvelle aire protégée de 50 km2, faisant partie intégrante de la chaîne des Appalaches. Il faut s’enfoncer loin dans le bois en voiture à partir du village de Mansonville pour découvrir ce que les initiés appelaient leur vallée «secrète». Son partage ira désormais de pair avec sa protection au long cours, ce qu’on ne peut que saluer! (lire la suite)

Ski de fond et raquette: Dernier appel

Publié le 3 avril 2003

Les traces de l’hiver s’estompent et la neige fond à vue d’oeil sur les trottoirs de la ville… mais pour peu qu’on s’éloigne un peu de Montréal, les mordus de ski de fond et de raquette peuvent encore étirer leur saison préférée. (lire la suite)

%d blogueurs aiment cette page :