Tag Archive | kayak

« Route des huîtres » en Virginie

Au resto-@AnnePélouasLors de mon dernier reportage pour le Huffington Post Québec la semaine dernière en Virginie, j’ai rencontré des gens fort sympathiques qui m’ont bien fait aimer cet état que je ne connaissais pas.
Il y a eu d’abord une réception haute en couleurs avec Terence R. McAuliffe, le gouverneur de la Virginie, pour l’inauguration de la toute nouvelle Virginia Oysters Trail, un parcours autant gourmand que culturel ! Un rigolo, le gouverneur, dont le discours a bien fait rire l’assistance. Puis, il a ouvert (difficilement) quelques huîtres. La soirée dans les jardins du superbe hôtel The Tinns Inn, à Irvington, m’a permis de faire le tour gourmand en accéléré sur la pelouse où les kiosques des producteurs d’huîtres et de vignerons se succédaient. Comme vin et huître vont bien ensemble…Huîtres barbecue-@AnnePélouas

Plus tôt, j’avais aimé rencontrer les « watermen » de la Rappahannock River Oyster Company, l’un des plus gros producteurs d’huîtres de la Virginie. Voir comment un bébé-huître devient en l’espace de 18 mois maximum une huître propre à la consommation fut un régal. Le mollusque passe du bac à bébés à la pouponnière de la « ferme » de Topping, dans des cages immergées directement dans le petit port de Locklies, puis séjourne dans une autre cage au fond de la baie avant de rentrer provisoirement au bercail ! Nous avons embarqué dans une chaloupe de la compagnie pour aller relever une cage dans la baie. J’y ai mangé une huître des plus fraîches avant de revenir au quai pour assister au tri et à la mise en sacs d’expédition.

Le lendemain, petit tour à Virginia Beach… sous la pluie. Les grands resorts collés sur la mer, ce n’est pas trop mon genre mais la promenade piétonne et cycliste est tout de même bien agréable. J’ai surtout aimé manger de gros pétoncles au Bubba’s sur Shore Drive, avec vue sur l’eau. Pour y apprendre que la proprio est une Québécoise installée là depuis longtemps. Je l’ai d’ailleurs rencontrée deux jours plus tard à la porte d’à côté: une poissonnerie-boutique où j’ai acheté deux douzaines d’huîtres pour les faire goûter à mes amis de Montréal ! Excellentes encore…

En fin d’après-midi, j’ai entrepris un vrai périple pour rejoindre la Côte Est (East Shore) par le superbe pont-tunnel qui traverse la baie Chesapeake (voir mon précédent billet).

Chesapeake Bay Bridge-Tunnel is known as one of the Seven Engineering Wonders of the Modern World. It showcases the beauty of the Cheaspeake Bay and delights motorist driving to Virginia's Eastern Shore.  www.Virginia.org, Virginia Tourism Corporation

Chesapeake Bay Bridge-Tunnel is known as one of the Seven Engineering Wonders of the Modern World. It showcases the beauty of the Cheaspeake Bay and delights motorist driving to Virginia’s Eastern Shore.
http://www.Virginia.org, Virginia Tourism Corporation

La péninsule de la Côte Est est superbe, pourvu qu’on s’écarte de la route principale pour emprunter plutôt les petites routes, côté mer ou côté baie. Les champs de coton, le villages historiques, les jolies forêts de pin et la vue sur l’eau, rien de plus beau !

La cerise sur le sunday ? Un mémorable coucher de soleil sur la baie de Chesapeake en kayak de mer. J’étais partie en après-midi avec une guide de South East Expeditions pour me rendre jusqu’au vignoble de Chatham Vineyards, au fond de Church Creek. Original: une heure de kayak, petite marche-santé sur le domaine viticole, puis visite en compagnie de l’un des propriétaires et dégustation de toute leur gamme de vins. Impressionnant: autant les blancs que les rouges et même un très bon vin de dessert, à prix relativement doux. Au retour, j’ai eu cette superbe surprise d’un coucher de soleil flamboyant. Coucher de soleil en kayak-@AnnePélouas

Seul regret: je n’ai pas eu trop le temps d’explorer les villages de Cape Charles et Onancock mais j’ai tout de même eu la chance de séjourner dans deux magnifiques maisons coloniales transformées en B & B: Cape Charles House et The Onancock InnB&BCapeCharlesHouse

Publicités

Du kayak et des glaces sur le Saint-Laurent

Le printemps s’est pointé le 21 mars et tranquillement les adeptes de kayak sortent leurs embarcations pour profiter des eaux québécoises. Je vous propose une sortie sur le fleuve avec Katabatik dans un texte sur le site de canoë.ca.

Fini le ski, bonjour le kayak!

De la descente sur les pistes de ski à la glisse au fil de l’eau, il n’y a souvent qu’un pas à franchir. Les fanatiques du kayak de mer trépignent à l’idée de sortir leur embarcation dès la moindre brèche dans la glace d’un lac près de chez eux ou du grand fleuve Saint-Laurent.

Dans Charlevoix, à hauteur de l’estuaire, les glaces sont en mouvement dès la mi-février, ouvrant des veines d’eau libre qui font le bonheur des kayakistes. Jusqu’à fin avril au moins, de petits «icebergs» se baladent à la surface, au gré des marées, offrant un spectacle très spécial à ceux qui s’en approchent. Cap à l’Aigle, à l’est de La Malbaie, est le seul endroit au Québec où l’on peut participer à une sortie guidée sur le Saint-Laurent en kayak de mer, version hivernale-printanière. Et il reste encore quelques belles semaines pour cela.

Depuis 10 ans, l’entreprise éco-touristique Katabatik propose de telles escapades d’une demi-journée avec tout l’équipement requis: le kayak avec sa jupette quasi-hermétique, une combinaison isothermique, bas, bottillons et gants en néoprène pour avoir bien chaud aux extrémités.

«Pagayer est en soi le premier plaisir, surtout avec le sentiment d’être les premiers à se retrouver ainsi sur le fleuve quand l’hiver cède la place au printemps», note son directeur, Sébastien Savard.

[Lire la suite]

À lire dans le Géo Plein air : kayak et escapades

Géo Plein air - Anne Pélouas

Via Ferrata Géo Plein Air - Anne Pélouas

Dans le numéro de juillet/août 2014 de Géo Plein air, vous pourrez lire deux de mes reportages.  Le premier vous propose cinq parcours différents de via ferrata dans quatre régions du Québec : en Mauricie, dans Charlevoix, dans les Laurentides et dans la région de Québec.

Plus loin dans le magazine, dans la section Hors frontières, je vous fais un compte rendu d’un voyage de kayak de mer en Basse Californie!

Un séjour de kayak ensoleillé au Mexique.

Un séjour de kayak ensoleillé au Mexique.

Été 2014 – les nouveautés au Québec- 4ème volet

Les régions du Québec se préparent à une nouvelle saison touristique. Voici quelques nouveautés qui ont retenu mon attention

MONTRÉAL
– Le Parc Exalto sera le premier parc acrobatique urbain au Canada: en mai, sur l’esplanade du Parc olympique (www.espacepourlavie.ca)
– Un nouvel hôtel ALT, dans le quartier branché de Griffintown.

OUTAOUAIS
– Dodo en chalet rustique dans Pontiac, avec Rafting Momentum, avant le rafting et la luge d’eau. (www.raftingmomentum.com)
– Dodo près des loups, des ours et des daims, au Parc Omega, en tente prospecteur, cabane sur pilotis ou wi-tente (www.parcomega.ca)
– Tour d’observation panoramique au Parc régional du Mont Morissette, dans la vallée de la Gatineau.

SAGUENAY – LAC-SAINT_JEAN
– Une nouvelle via ferrata sur les hauteurs du fjord du Saguenay, dans le parc national du Fjord du Saguenay (www,sepaq.com/pq/sag)
– La Véloroute du fjord du Saguenay: elle relie désormais Jonquière à Tadoussac. (www.veloroute-bleuets.qc.ca)
– Un forfait kayak sur le lac Saint-Jean avec coucher en îloft, un « loft » flottant avec dôme vitré (www.equinoxaventure.ca)

BAS-SAINT-LAURENT
– Une fromagerie artisanale au nom sympathique: La Tête sur le Bio, à Sainte-Luce.
– Le centenaire du naufrage de l’Empress of Ireland, au large de Sainte-Luce : au Site historique de la Pointe-au-Père.
– Deux nouvelles maisonnettes pour cocooning, modernes et épurées, sur l’île aux Lièvres.

Québec: écogîte et yourtes dans la vallée Missisquoi

Au Québec, les amateurs de balades en canot ou kayak dans les marécages et petits ruisseaux serpentant dans les hautes herbes connaissent assurément ceux de la vallée Missisquoi dans les Cantons-de-l’est. C’est dans cet univers étranger et charmeur que les Côteaux Missisquoi ont inauguré cet été des hébergements rustiques originaux : un écogîte et deux yourtes, disponibles toute l’année. De là, on peut rejoindre les Sentiers de l’Estrie, pour la randonnée pédestre et la raquette en hiver. Activités proposées sur le site : randonnée, ski de fond (hors piste), raquette, mycologie, ornithologie, observation d’étoiles, ressourcement…. www.coteauxmissisquoi.com.

Au Canot volant : fin du Rendez-vous d’eau vive

Cette entreprise d’aventure et d’écotourisme de Saint-Côme (Lanaudière) que j’aime bien met fin à son Rendez-vous d’eau vive, un évènement printanier haut en couleurs pour les canoteurs et kayakistes de rivière.

Après sept ans d’organisation, Au CanotVolant veut se consacrer davantage à sa nouvelle marotte : le rafting. Début : le 21 avril. Les activités canot redémarrent en mai.

Pour information ou réservation : www.canotvolant.ca ou 450-883-8886

Actu plein air

Les Karavaniers lancent leur nouveau site web (www.karavaniers.com), avec cadeaux plein air à la clé…

Karavaniers forme une seule entreprise avec Karavaniers (voyages d’aventure, comme l’alpinisme, le trek et le kayak de mer), Karavaniers Nature (voyages d’observation et de photographie animalière), Sur la route (voyages à vélo) et Détour Nature (marcher, pagayer, pédaler depuis le Québec)

%d blogueurs aiment cette page :