Archives de tags | vendanges

En Toscane chez une viticultrice québécoise – 3 – Tourisme oenologique

Les vacanciers qui louent chambre ou appartement au Miccine aiment bien vivre au rythme du vignoble. Au temps des vendanges – généralement dans la première quinzaine d’octobre – Paula Cook leur fait toujours faire un tour guidé du domaine, en leur expliquant les ressorts de son travail en viticulture intégrée et bio. Ils peuvent mettre la main à la pâte en participant aux vendanges, voir les gens travailler au chais…

Le printemps est aussi une excellente saison pour visiter la Toscane. « En mai et juin, explique Paula, il faut faire le choix des bourgeons à conserver sur les ceps de vignes et c’est le temps de l’embouteillage du vin, de l’étiquetage, de la préparation des commandes. Les gens adorent participer ! »

Évidemment, les dégustations sont aussi à l’honneur au Miccine. Pour cinq euros, on peut goûter à toute la gamme des cinq vins de la propriété… remboursable à l’achat d’une bouteille.

Le studio se loue 90 euros pour deux et les deux appartements pour quatre personnes entre 1500 et 1800 euros la semaine. On peut aussi louer les services d’un chef local pour un repas ou un cours de cuisine italienne !

http://www.lemiccine.com

Record historique ( à la baisse) des vendanges en France

Vitisphère rapporte, dans sa E-lettre du 8 octobre, que la France devrait produire à peine un peu plus de 40,6 millions d’hectolitres de vins en 2012, au vu des prévisions de récolte de raisins, soit une baisse de 20% par rapport à 2011. Raison avancée : une baisse tendancielle des surfaces de vignes en production et la météo sèche du mois de septembre.

Toutes les catégories de vins produits sont touchées par la diminution de production, qui atteindrait 15 % pour les vins d’appellation, 19 % pour celle des vins d’Indications Géographiques Protégés, 22 % pour les vins destinés aux eaux-de-vie et 42 % pour les Vins Sans Indications Géographiques, lesquels avaient il est vrai connu une production très forte en 2011. Si les prévisions se confirment, la France se maintiendrait d’extrême justesse à la première place des pays producteurs de vins dans le monde…

Foulage de raisins

 

Voilà qui me ramène des années en arrière, à l’époque de mes études universitaires à Bordeaux. Je travaillais alors tous les automnes aux vendanges dans le Bordelais et mon meilleur souvenir est celui d’un séjour dans une famille de vignerons de l’Entre-Deux-Mers où l’on foulait encore le raisin aux pieds (avec bottes de caoutchouc bien terreuses parfois) avant d’aller déguster des repas pantagruéliques (matin, midi et soir). Le vin coulait à flot (sauf au petit déjeuner) pour faire passer le tout…

Autant dire que cette annonce du « premier championnat québécois de foulage », organisé par la Route des vins de Brome-Missisquoi le 15 septembre prochain ne pouvait que piquer ma curiosité…L’événement aura lieu au Vignoble Domaine Les Brome, dans les Cantons-de-l’est. Au programme : le foulage – qui consiste à presser les raisins avec les pieds – par quarante équipes de deux personnes. Chacune aura trois minutes pour produire le plus de jus possible dans un baril qui contient environ dix kilos de raisins. La grande finale durera cinq minutes. Une compétition qui promet de bonnes sueurs pour les participants et beaucoup de plaisir pour les spectateurs !

Coût : 20$ par équipe. Date limite d’inscription : le 4 septembre sur le site www.domainelesbrome.com.

A consulter :  www.laroutedesvins.ca/fr/

%d blogueurs aiment cette page :