Jack Layton

Publié le 26 août 2011

Homme politique canadien. Au zénith de sa popularité, Jack Layton, chef de l’opposition officielle canadienne depuis les élections de mai, où sa formation, le Nouveau Parti démocratique (NPD, gauche), a remporté 103 des 308 sièges de la Chambre des communes d’Ottawa, est mort, lundi 22 août, des suites d’un cancer, à 61 ans. Il faut sans doute remonter à l’ère de Pierre Elliott Trudeau, au XXe siècle, pour trouver, sur la scène politique canadienne, un personnage aussi charismatique que John Gilbert Layton, né à Montréal, et fils d’un député conservateur, brièvement ministre des mines, de 1984 à 1986. Article payant

Étiquettes : , , ,

About Anne Pélouas

Journaliste-blogueuse au Canada, d'origine française, je suis correspondante du quotidien français Le Monde. J'écris aussi pour différentes publications québécoises et françaises, avec le tourisme, le plein air et la gastronomie pour sujets de prédilection. J'ai ouvert un second blogue en janvier 2016: Grouille pour pas qu'ça rouille. Spécial baby-boomers actifs !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :