Le Monde: dernières parutions sur l’Arctique

Aux abords du camp scientifique de l’Île Bylot, au Nunavut

L’Arctique pourrait s’ouvrir au trafic maritime dès 2015

Publié le 29 Avril 2012

Le mouvement vers une libération des glaces dans l’océan Arctique s’accélère, poussé par le réchauffement climatique. Au point que le Conseil de l’Arctique, qui regroupe les huit pays riverains, estime qu’il sera dès 2015 en eau libre durant une courte période estivale. On entrevoit d’ici à 2020 une explosion du trafic maritime qui pose de sérieux problèmes. L’Arctique sera « de plus en plus intégré dans l’économie globale », a déclaré la Norvégienne Gro Harlem Brundtland, en ouverture de la conférence de l’Année polaire internationale 2012, qui a réuni quelque 2 000 scientifiques du 22 au 27 avril à Montréal (Canada). Lire la suite…

L’accumulation inquiétante du nombre de polluants dans l’Arctique

Publié le 28 Avril 2012

Les recherches menées pour l’Année polaire internationale 2012 pointent la contamination de toute la chaîne alimentaire. S’il est vrai, comme le pense l’ex-première ministre norvégienne Gro Harlem Brundtland, que « les régions polaires demeurent celles du monde sur lesquelles on a le moins de connaissances », les travaux présentés du 22 au 27 avril à Montréal, lors de la Conférence de l’Année polaire internationale 2012, ont permis de mesurer les avancées scientifiques réalisées. C’est particulièrement le cas pour les études concernant la présence en Arctique de métaux – comme le mercure – et de polluants organiques persistants (POP), dont les impacts sur la santé et l’environnement sont très nocifs. Lire la suite…

Le Grand Nord, labo éphémère

Paru dans l’édition du 21.04.12
Au retour des beaux jours, des dizaines de scientifiques convergent vers Resolute Bay, centre névralgique canadien de la recherche arctique. Reportage sur place, à l’occasion de l’ouverture, à Montréal, de la conférence de l’Année polaire internationale.

Resolute Bay Avec les scientifiques du Grand Nord

Publié le 21 Avril 2012

Montréal accueille, du 22 au 27 avril, 2 000 spécialistes de l’Arctique et de l’Antarctique pour la conférence de l’Année polaire internationale 2012. A cette occasion, reportage dans le haut Arctique canadien, où les beaux jours voient, année après année, revenir les migrateurs et les chercheurs.

« Incroyable ! Toute notre recherche arctique tient dans cet entrepôt « , lâche Daniel Fortier, géographe à l’université de Montréal. Spécialiste de l’Arctique, il s’apprête à partir en ce début juillet 2011 avec une équipe québécoise pour l’île Ward Hunt, ultime « rocher » canadien avant le pôle Nord, et termine ses préparatifs à Resolute Bay, sur l’île Cornwallis, sur le 75e parallèle. Lire la suite

Parc Sirmilik : jobs d’été pour jeunes scientifiques

Publié le 21 Avril 2012

Entre eux, ils s’appellent lemmings, limicoles, renards, oies… On dirait des patrouilles scoutes, mais ce sont les équipes de quinze étudiants du Québec (dont un Français) partis travailler, l’été 2011, sur l’île Bylot, en Arctique canadien, à des projets en biologie. Leur terrain de jeu ? Une vallée glaciaire adossée à la cordillère arctique. Impressionnante de beauté sauvage, l’île est, à 700 kilomètres au nord du cercle arctique, un refuge d’oiseaux migrateurs, notamment la grande oie des neiges, et fait partie du parc national Sirmilik (« terre des glaciers » en inuktitut). Lire la suite...

Un labo sur la banquise

Publié le 21 Avril 2012

Les motoneiges serpentent sur la banquise en tirant des qamutik (traîneaux inuits traditionnels), très résistants aux chocs. En vêtements de survie, les huit chercheurs et étudiants associés au projet Arctic ICE (Arctic marine ice-associated ecosystem in a changing environment) rejoignent leur « camp de glace », à trois kilomètres de la côte. En cet été 2011, ils viennent d’y passer neuf semaines à recueillir des données, rentrant une fois par semaine à la base de Resolute Bay pour analyser leurs échantillons. Au loin, l’eau est déjà libre, et la mission de treize semaines, de mai à juillet, sera raccourcie de deux. L’équipe ne dort déjà plus sur place par sécurité. Plus de tente-dortoir ni de cuisine. Lire la suite…

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

About Anne Pélouas

Journaliste-blogueuse au Canada, d'origine française, je suis correspondante du quotidien français Le Monde. J'écris aussi pour différentes publications québécoises et françaises, avec le tourisme, le plein air et la gastronomie pour sujets de prédilection. J'ai ouvert un second blogue en janvier 2016: Grouille pour pas qu'ça rouille. Spécial baby-boomers actifs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :