Archives de tags | Haupt

Un avion « vintage » aux couleurs de Lufthansa

Lufthansa a un drôle de projet bien original: remettre en service un avion de collection Lockheed Super Constellation.
C’est cet avion qui assura la première liaison transatlantique de Lufthansa pour Montréal en 1956, rappelait Nils Haupt, direction des communications corporatives pour les Amériques, lors de l’inauguration de la ligne Montréal-Francfort mi-mai. Il racontait que la compagnie aérienne avait racheté à un collectionneur américain trois vieux Lockheed Super Constellation avec l’ambition d’en retaper un pour le faire voler, si possible en 2015.
Avec 50 sièges à bord, l’avion serait le petit bijou antique de Lufthansa pour des événements corporatifs, voire pour être offert à la location complète.
Une équipe de 80 personnes travaille dans une usine américaine à le remettre en état. Certaines pièces d’époque ont été achetées sur eBay, d’autres doivent être complètement refaites sur mesure… L’histoire ne dit pas encore combien il en coûtera à Lufthansa avant qu’il ne s’envole.

Des nouvelles de Lufthansa-suite

Lufthansa a présenté en mars sa nouvelle classe Économie Premium (avec 50% d’espace en plus), disponible à partir de novembre sur ses Boeing 747-8. Pour Montréal, il faudra attendre en février-mars pour en bénéficier, selon Nils Haupt, directeur corporatif de la compagnie pour les Amériques. Montréal n’est « pas un gros marché pour la classe affaires » mais il y a de fortes chances que la ligne le soit pour cette classe Économie Premium.

A l’occasion de l’inauguration du premier vol Montréal-Francfort, M. Haupt a aussi insisté sur l’importance de la C Séries de Bombardier pour Lufthansa. Air Canada vient d’annoncer qu’il ne passait pas commande des nouveaux avions du Canadien alors que Lufthansa « croit vraiment dans Bombardier et ses avions » de la C Séries. Pas d’inquiétude de son côté face aux retards qui se multiplient pour mettre au monde le petit dernier de Bombardier…

Fort de 30 milliards d’euros de revenus annuels,Lufthansa aspire à revenir dans le top 10 des compagnies aériennes mondiales même si la concurrence est très rude du côté de l’Asie et du Moyen-Orient.
Avec la classe Économie Premium, la First Class (super-classe affaires) est la mode chez plusieurs mais à 9-10.000 dollars le siège chez Lufthansa, fut-il intégré dans un beau « cocon aérien », il n’y a pas beaucoup de clients à attendre pour cette classe de luxe.
De M. Haupt, j’ai appris qu’en First Class, on avait un contrôle particulier d’humidité dans l’air, censé réduire l’effet du décalage horaire !

Francfort: c’est LA plaque-tournante aérienne pour Lufthansa mais M. Haupt s’inquiète du faible support du gouvernement allemand pour cet aéroport comme pour l’industrie aérienne en général dont « il n’est pas le meilleur ami ». Est-ce un effet de l’importance du mouvement « vert » en Allemagne ? Les règles qui régissent industrie et aéroport sont particulièrement « rigides » avec beaucoup de contraintes, notamment sur le bruit aux abords de l’aéroport. Il a fallu 20 ans pour construire la dernière piste de l’aéroport, qui a du acheter 120 maisons à bon prix… mais leurs occupants, racontait-il, ne veulent pas plus en partir !

%d blogueurs aiment cette page :