Archives de tags | santé

Pédicure aux petits poissons

Le truc est à la mode depuis quelques années et certains spas ayant pignon sur rue à Montréal le proposent. Pour se faire nettoyer en douceur les vieilles peaux de pieds, de petits poissons seraient l’idéal. L’idée est certes séduisante et originale. Je me promettais d’ailleurs, étant curieuse de nature, de tester le produit prochainement. Voilà qu’une brève du Monde m’apprend que la « Fish pédicure » (en français dans le texte) vient d’être mise à mal dans une étude française de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Selon elle, l’immersion des pieds dans un bac d’eau contenant des poissons de l’espèce Garra rufa présente un risque de transmission d’agents pathogènes et accroît la sensibilité aux infections de la peau…

Morale de la journaliste Sylvie Chayette: mieux vaut reprendre sa pierre ponce… Dommage, j’aimais bien l’idée de la chatouille piscicole…

L’Imoove, une machine à soigner son corps

Lu dans le cahier Sport et Forme du Monde (21 janvier) un article sur ce drôle de robot multifonctions inventé par des ostéopathes et qui commencerait à faire son entrée dans les salles de gym malgré son prix élevé : 32.000 euros ! L’appareil dispose d’un plateau tournant au mouvement hélisphérique, de différentes poignées en métal ou à l’extrémité de sangles. Il permet, semble-t-il, de travailler les muscles en profondeur en recréant les mouvements naturels du corps.

D’après le journaliste-testeur, la machine n’est pas facile à dompter mais son utilisation est très efficace pour ce que les Français nomment la « fitness thérapie » ! Programmes cardio, stretching tonique, endurance, musculation sont disponibles mais l’Imoove propose aussi des exercices plus adaptés à certains sports comme le ski, le tennis, le foot, la natation, l’équitation, le patinage. Question : si on peut pratiquer ces sports en « vrai », pourquoi ce succédané ? Évidemment, hors saison ou pour un entraînement intensif, on comprend son utilité. Son intérêt majeur réside toutefois surtout dans sa capacité à soigner et corriger les problèmes d’ordre musculaire. Des exercices ciblés sont ainsi proposés pour affermir les muscles profonds du dos ou de la ceinture abdominale, rendre bras et épaules plus mobiles, fortifier les muscles du bas-ventre et du périnée ou faire du stretching lombaire…

A quand la fin des ostéopathes ?

%d blogueurs aiment cette page :