Au Canada, le rôle-clé de l’entretien préalable

Publié le 25 février 2011

Au Canada, les 17 facultés de médecine situées surtout en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique n’ont pas le choix. La sélection se fait à l’entrée de la première année. Ce sont les gouvernements provinciaux qui fixent par décret les quotas annuels d’admission. Ils ont lâché un peu de lest dans les années 2000 pour faire face à une pénurie de médecins. Depuis, les admissions ont doublé. En 2009-2010, 2 742 étudiants sur 10 518 demandeurs ont pu entrer en première année. La barre est haute, mais une fois entrés, seuls 0,8 % des étudiants ratent leur première année. Article payant

Étiquettes : , , ,

About Anne Pélouas

Journaliste-blogueuse au Canada, d'origine française, je suis correspondante du quotidien français Le Monde. J'écris aussi pour différentes publications québécoises et françaises, avec le tourisme, le plein air et la gastronomie pour sujets de prédilection. J'ai ouvert un second blogue en janvier 2016: Grouille pour pas qu'ça rouille. Spécial baby-boomers actifs !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :