Tremblant gourmand pour «foodies» actifs

Texte publié sur le Huffington Post Québec le 14 septembre 2015

Manger, boire, bouger? Pourquoi choisir quand on peut lier activités physiques (plus ou moins modérées) et expériences épicuriennes? La deuxième édition de l’événement Tremblant Gourmand bat son plein depuis samedi dernier dans la station des Laurentides et le beau temps chaud attendu pour cette semaine devrait inciter tous ceux qui le peuvent à faire l’école buissonnière pour y participer… Aux autres, on suggère de ne pas rater l’apothéose des réjouissances, le week-end des 19 et 20 septembre.

Pour profiter de la plupart des activités, ainsi que de rabais dans les boutiques et restaurants du village piétonnier, le mieux est d’opter pour un «passeport», vendu au coût de 30 dollars.

 ON MANGE!

Les «foodies» sont gâtés : la Foire des artisans les accueille le week-end au bas du village, sur la place des Voyageurs, avec des kiosques de dégustations variées: pains, produits à l’érable, champignons sauvages… La Place Saint-Bernard, en haut du village, est toutefois le centre névralgique du festival, en semaine comme le week-end. On navigue ici aussi de kiosque en kiosque pour goûter un morceau de La Vlimeuse, tout nouveau fromage à pâte molle et croute lavée de la Fromagerie Mont-Tremblant, une cuillérée de miel grand cru du producteur de Mont-Laurier Miels d’Anicet, un verre de cidre de glace ou quelques bières de microbrasseries.

Les restaurateurs du village ne sont pas en reste. Tous affichent des rabais sur leurs menus, certains plats ou boissons, pour les possesseurs du passeport Tremblant gourmand.

La Place Saint-Bernard est aussi le théâtre de nombreuses séances de démonstrations culinaires qui plairont autant aux cuisiniers en herbe qu’aux «foodies» avertis. Toute cette semaine, en après-midi, la Grande scène s’anime dans une ambiance très conviviale. Les spectateurs sont en effet invités à monter sur scène pour assister aux démonstrations culinaires et être au premier rang pour les dégustations… Le chef François D’Aoust prend le contrôle pour d’éclectiques ateliers culinaires : œufs à toutes les sauces, pâtes fraîches, confiture de tomates, risotto au smoked meat, bruschetta d’automne. Les Mercenaires culinaires, bouchers-traiteurs de Mont-Tremblant, animent également tous les après-midis des leçons de cuisine à forte tendance carnivore.

Le week-end prochain, c’est encore plus tentant! Au programme, le 19 septembre : le Guru de BBQ Québec Max Lavoie est aux commandes du grill; le chef propriétaire de La Guilde Culinaire Jonathan Garnier confectionne un cromesquis de fromage et salsa de tomates crémeuse; la blogueuse Madame Labriski livre la recette de ses galettes-santé pour l’après-effort qui font fureur. Georges Laurier, le chef du restaurant Quintessence à Tremblant, quitte ce jour-là ses fourneaux pour un atelier de «cuisine boréale» centré sur une panacotta salée à la gelée de sapin baumier et fromage de Soeur Angèle. Spécialisées dans le porcelet de lait, Les Fermes Gaspor vous apprendront pour leur part à cuisiner un jambon laqué, tandis que Sylvain Bouchard, sommelier en bières chez Unibroue, propose une «expérience sensorielle» sur l’art de la dégustation de bières et les accords mets et bières.

Dimanche 20 septembre, Max Lavoie revient aux commandes de son BBQ, puis cède la place à Éric Gonzalez, chef du restaurant Altitude du Casino du Mont-Tremblant, pour dévoiler les secrets de sa recette de faux-filet Angus AAA vieilli 30 jours. Patrick Bermand vous conseillera pour cuisiner un très classique tartare. François D’Aoust partagera la scène avec la nutritionniste Judith Blucheau pour un spécial oeufs : sauté de champignons et canard, crouton d’ail confit et œuf coulant, pour lui; cinq vérités sur les œufs, pour elle. La marque Liberté, présentateur de Tremblant Gourmand, proposera quant à elle d’en apprendre plus sur les particularités de la masse blanche d’un yogourt, tandis que la spécialiste en gastronomie végétale Stéphanie Audet préparera une mousse aux deux chocolats, gelée de cerises au chia et crumble à l’érable.

ON BOIT!

En plus des dégustations de bières offertes sur le site, il ne faut pas rater le week-end les démonstrations de mixologie (art du cocktail) orchestrées par Patrice Plante et sa brigade du Bistro L’Atelier de Québec. Et, si vous les avez ratées, l’homme anime aussi des 5 à 7 très branchés. Il y promet des créations spéciales! C’est sans compter évidemment ceux offerts aux possesseurs de passeports dans les bars et restos du village piétonnier.

ON BOUGE!

En semaine comme le week-end, le village vibre avec vous… Marie-Pascale Bourgoin, kinésiologue, anime chaque matin et chaque après-midi à la Place Saint-Bernard des séances de mise en forme qui, comme celles de yoga signées Lolë, ne nécessitent pas d’être déjà en forme! Même chose pour plusieurs autres ateliers proposés en plein air (cardio danse, Groove, PowerFlow, Piyo…), avec collation gourmande en finale.

Les plus sportifs opteront pour la course en sentiers Salomon organisée le 19 septembre ou l’une des quatre randonnées cyclo-gourmandes du week-end : 40 km avec guide et escale gourmande en milieu de parcours.

La randonnée gourmande est aussi très populaire. Le parcours facile de 2,4 kilomètres à flanc de montagne est ponctué de six escales gourmandes, variant d’un thé chaud ou froid à une bonne bouchée de bœuf grillé, un morceau de strata (œuf, pain, bacon), une mini-tartine au fromage d’ici… Les plus sportifs complètent la montée au sommet de la station, avec ultime escale gourmande et billet de descente en télécabine…

On peut aussi opter pour une sortie en forêt en compagnie du chef de Couleurs gourmandes Frédéric Baësa : la cueillette de champignons est suivie d’un savoureux atelier-dégustation. Miam, miam…

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

About Anne Pélouas

Journaliste-blogueuse au Canada, d'origine française, je suis correspondante du quotidien français Le Monde. J'écris aussi pour différentes publications québécoises et françaises, avec le tourisme, le plein air et la gastronomie pour sujets de prédilection. J'ai ouvert un second blogue en janvier 2016: Grouille pour pas qu'ça rouille. Spécial baby-boomers actifs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :