Archives de tags | Allemagne

Une virée à Munich : 10 curiosités à découvrir

rafting sur radeau - Munich - Anne PélouasAu pied des Alpes, Munich est une ville chaleureuse où il fait bon prendre quelques jours avant un trek en montagne ou un vol de plus… Son aéroport est en effet une plateforme d’envergure pour d’autres destinations européennes, en Asie, au Moyen-Orient ou en Afrique. Sans compter que le fleuron allemand Lufthansa inaugure cet été (et jusqu’à fin octobre) un vol direct Toronto-Munich.

Je vous invite à découvrir 10 curiosités à découvrir dans cette ville de Bavière.

  [Lire la suite.]

 

Des nouvelles de l’étranger

Les offices de tourisme de 13 pays ou États américains au Canada, membres de l’association ANTOR, organisaient hier leur soirée annuelle pour les journalistes spécialisés en voyage. Une occasion de prendre quelques infos en note:

Saint-Vincent & Les Grenadines misent de plus en plus sur l’écotourisme comme marché de niche et comptent sur l’ouverture d’un aéroport international d’ici un an pour avoir une liaison directe depuis Toronto.

La République Dominicaine a fait le plein de touristes canadiens en 2012, avec 685.000 personnes accueillies et 400.000 jusqu’en mai 2013.  60% vont à Punta Cana.

Puerto Rico s’estime méconnue mais aimerait bien l’être davantage des Canadiens, notamment comme destination « nature-aventure ».

Au Mexique, on table notamment sur l’inclusion dans les « escapades » du groupe Transat et sur celle d’Acapulco dans les destinations hivernales de TMR pour attirer du monde.

Atout France invite non seulement à visiter ses châteaux mais à découvrir une France moderne et design. Et à ne pas négliger ses destinations outre-mer aux Antilles (Martinique et Guadeloupe) ou en Polynésie française.

Cuba affirme avoir dépassé le million de vacanciers québécois en 2012.

Cape May Country, au New Jersey, aimerait bien attirer davantage d’ornithologues pour assister au retour migratoire des oiseaux du nord en automne, comme  celui des papillons Monarque.

La Barbade insiste sur son festival gastronomique de novembre dans ses offres touristiques.

L’Allemagne veut faire découvrir ses 37 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO et prépare en grand les 25 ans de la chute du mur de Berlin.

 

Le temps des citrouilles

Voici revenu le temps des citrouilles de l’Halloween et… avec lui le top niveau du gaspillage alimentaire. J’aime bien à ce titre la campagne anti-gaspillage de Louise Gagnon, auteure,  « spécialiste en contenus alimentaires   et citoyenne complètement citrouille »… Elle rappelle que la moitié des fruits et légumes produits au Canada n’est pas mangée et que les citrouilles (et courges) figurent en tête de liste des abandonnés.

Proscrites de nos assiettes après avoir été reines du mois d’octobre pré-Halloween, les citrouilles n’ont pas la place qui leur revient. Réhabiliter la citrouille (et la courge) est son combat automnal pour cause de plaisir gustatif, d’intérêt nutritif et récupérateur ! Pourtant, c’est facile… Lors de la fête Carrément Courge et Citrouille, vendredi dernier à l’Autre Marché Angus, à Montréal, un éleveur de volailles de Yamachiche proposait ainsi des rouleaux d’automne à la courge spaghetti et au canard confit !

Sensible moi aussi à l’anti-gaspillage, j’ai longtemps fait ma part avec une recette de tarte sucrée à la citrouille mais comme je n’aime guère finalement la citrouille, j’ai arrêté d’en acheter pour tabler sur les courges dont j’adore toutes les variantes. Mes recettes préférées : la soupe courge et pommes; le risotto à la courge et aux champignons sauvages…

Clin d’œil : j’aime bien l’idée de ces Allemands de Ludwigsburg qui organisent chaque automne sur le lac face au château local une originale course de citrouilles géantes. Le corps assis dans une grosse citrouille creusée, les mains sur une pagaie de kayak et c’est parti pour la course-chrono ! Mais l’histoire ne dit pas s’ils mangent ensuite leurs embarcations…

Le Canada rumine son échec au Conseil de sécurité de l’ONU

Publié le 15 Octobre 2010

L’opposition dénonce les choix stratégiques du gouvernement de Stephen Harper.   Le Canada était, avec l’Allemagne et le Portugal, candidat à l’un des deux sièges de membres non permanents au Conseil de sécurité des Nations unies réservés au groupe informel des pays occidentaux. Mais le 12 octobre, jour du vote, Ottawa a dû se retirer de la course après deux tours de scrutin, le premier ayant donné un siège à l’Allemagne, tandis que le second avait accordé une confortable avance au Portugal. L’échec est d’autant plus dur que le Canada avait toujours obtenu jusqu’à présent les sièges sollicités au Conseil de sécurité (à six reprises depuis 1948). (lire la suite)

%d blogueurs aiment cette page :