Archives de tags | vol

Nouveau vol Montréal-Francfort sur Lufthansa

Lufthansa procède aujourd’hui à l’inauguration de sa nouvelle liaison transatlantique Montréal-Francfort, avec cinq vols hebdomadaires sans escale jusqu’au 12 octobre à bord d’Airbus A340-300 et 330-300. Premier départ à 17h15 !
C’est la deuxième destination européenne, avec un Munich-Montréal, offerte au Québec.

Plaque-tournante européenne et mondiale pour Lufthansa, l’aéroport de Francfort fait de plus en plus concurrence à Roissy-Charles de Gaulle pour accueillir des voyageurs en transit de tous les continents.

La compagnie allemande lancera également le 5 juin prochain un vol Toronto-Munich, complétant ainsi son offre sur trois aéroports d’arrivée ou de départ au Canada, avec Montréal et Vancouver (et 17 destinations aux États-Unis).

Pour Lufthansa, le Canada est un marché en croissance et, comme celui des États-Unis, nettement plus profitable que ceux d’Asie où la concurrence féroce oblige à casser les prix.

L’industrie aérienne a longtemps cru que sa croissance viendrait des marchés d’Asie et du Moyen-Orient mais « il y a surcapacité sur ces marchés et beaucoup de compétiteurs » qui sont loin d’avoir les mêmes contraintes que des compagnies européennes comme Lufthansa, explique Nils Haupt, directeur des communications corporatives de Lufthansa pour les Amériques. Depuis plusieurs années, il n’y a plus de compagnies européennes ou américaines dans le top 10 mondial, rappelle-t-il.

Avec une marge de profit de 1,3% en 2013, les compagnies européennes n’ont guère le choix que de consolider leurs quelques marchés porteurs, notamment nord-américains.
Parmi les contraintes qui expliqueraient de pas pouvoir être aussi concurrentiel que certaines compagnies asiatiques, il y a celles, selon M. Haupt, liées à l’existence de régimes de pension des employés, la présence de syndicats, le non-subventionnement public de l’industrie (contrairement à Dubaï par exemple), la non-imposition de tarifs pour services à bord ou réservations particulières de sièges…
Pas question toutefois pour Lufthansa de revenir sur la gratuité des boissons servies par exemple mais pour la réservation de sièges particuliers, c’est déjà en route!

http://www.LH.com; 1 800 563-5954

Le nouvel “hôtel-boutique” d’Air France

Fauteuil, lit, salon, chambre quasi-privée : la nouvelle « suite La Première », dévoilée hier à Shanghai par Air France et qui fera l’objet d’un autre événement à New York en juin, offre tout cela dans un « module » individuel qualifié de « suite haute couture ». Le voyage haut de gamme, sorte de classe affaires pour grandes fortunes, a évidemment son prix : environ 12.000 euros pour un aller-retour Paris-New York, contre 6.600 euros en classe affaires…

Après avoir dévoilé en février sa future classe Affaires, Air France poursuit sur sa lancée de séduction des plus riches, avec cette annonce de « montée en gamme de son offre » sur certains vols long-courriers. Avec modération puisqu’on prévoit d’équiper progressivement, à partir de septembre prochain, 19 Boeing 777-300 avec quatre « suites La Première » chacun.

Qu’obtiendra-t-on pour ce type de réservation ?

Exit le terme de « siège », bienvenue à « la suite privative » qui préserve l’intimité et procure un confort digne d’un hôtel-boutique sur trois mètres carrés !
Avec quatre hublots rien qu’à soi (à rideaux électriques), cette mini-cabine s’adapte à son occupant et à ses besoins. Le large fauteuil fait face à un écran tactile personnel de 24 pouces (61 cm) haute définition. Il se transforme en lit horizontal de 77 cm de large et plus de deux mètres de long, avec matelas installé à la demande, couette Sofitel et rideaux épais.
En version salon, bureau ou salle à manger, la suite se module pour accueillir un collègue, client ou employé, avec un autre siège face au fauteuil.
Le cuir est à l’honneur de cette suite « sophistiquée », tout comme d’autres matériaux nobles: tissus doux, suède,« accents boisés et touches métalliques ».

Pour le PDG d’Air France, Frédéric Gagey, c’est tout « l’art du voyage à la française » qui se reflète dans cette nouvelle offre en vol, conçue pour la compagnie aérienne par le fabricant B/E Aerospace en collaboration avec le designer Priestmangoode et Brandimage, agence de conseil en design et branding.

Si vous faites arrêt à Shanghai du 8 au 11 mai, à New York du 26 au 28 juin ou à Paris les 20 et 21 septembre, ne ratez pas l’une des expositions offertes en aérogare par Air France pour présenter ses nouvelles cabines, dont la suite La Première.

http://www.airfrance.com
http://www.expo.airfrance.com

Paris et ses anges gardiens

Lu en vol dans le dernier numéro du magazine Aéroports de Paris Lifestyle (en bon français), cette info sur les « Airport Helper » (encore en bon français). Ces « anges gardiens » portent le badge « happy to help you » (toujours en bon français). Ils sont les nouveaux volontaires du Terminal 2A de Roissy-Charles de Gaulle, des salariés de l’aéroport et d’entreprises partenaires qui acceptent d’aider les voyageurs.

L’idée est venue de l’aéroport de Lyon et celui d’Orly a suivi, avec déjà plus de 500 volontaires au service des passagers. Bonne idée mais sûrement aussi un moyen pour les aéroports de limiter leurs frais de personnel assigné aux kiosques d’information ! Qu’en disent les syndicats ? Mystère…

 

Air France-KLM, leader mondial « transport » pour le développement durable

Pour la neuvième fois consécutive, Air France-KLM se classe au top des compagnies aériennes pour ses performances en matière de développement durable et au cinquième rang du secteur élargi des transports, selon le Dow Jones Substainability Index. A titre d’exemple, KLM a récemment débuté l’exploitation de vols longs-courriers approvisionnés en biocarburant. Air France investit pour sa part pour continuer à alléger le poids de ses appareils.

On salue de telles initiatives alors que la situation financière de la compagnie n’est pas si rose… Le PDG d’Air France Frédéric Gagey vient d’annoncer « un sureffectif de 2800 personnes » en 2014 !

http://www.airfranceklm.com

Faut-il en rire ou en pleurer ?

La compagnie Malaysia Airlines interdit désormais l’accès du pont supérieur de son A380 aux moins de 12 ans pour assurer la tranquillité de ses clients fortunés en classe affaires… En échange, Malaysia Airlines promet de repenser le pont principal en classe éco, avec davantage de toilettes et deux sorties pour débarquer plus rapidement. La compagnie avait déjà l’an passé évincé les enfants en première classe sur ses Boeing 747.

On est loin, raconte Louise Couvelaine, dans le magazine M du Monde, du service « nanny à bord » offert par la compagnie Gulf Air and Emirates ou des « nounous volantes », service imaginé par une entreprise californienne pour mettre en relation des parents et baby-sitters sur un même vol…

Air France solde sa classe affaires

La compagnie française a mis en vente la semaine dernière, pour cinq jours, des billets en classe affaires à 50 % de réduction ! L’offre se termine le 27 mars…

Au départ de Montréal, des vols pour Paris, Stockholm, Barcelone, Moscou se détaillent par exemple à 1999 $ tout compris du 1er avril au 31 mai.

Promotion sur www.airfrance.ca et 1 800 667-2747.

%d blogueurs aiment cette page :