Nouveautés Sépaq : les pour et les contre

Voici les points positifs et négatifs que je relève dans les nouveautés du réseau des parcs et réserves fauniques du Québec, gérés par la SÉPAQ…

Les pour :

– Fini le plastique, vive les porte-bûches réutilisables pour emporter du bois en vrac sur son site de camping. Les porte-bûches ont été fabriqués au Québec à partir de retailles de stores.

– L’accent mis dans les parcs nationaux pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite. Le parc national d’Oka vient à cet égard d’obtenir la mention Kéroul 2012, un prix bien mérité, notamment pour avoir adapté deux tentes Huttopia et plusieurs autres équipements et sentiers à cette clientèle.

– Le développement des prêts-à-camper, tentes Huttopia et Hékipia, pour inciter les gens à aller camper, même si je préfère moi-même le camping sauvage…

– La souplesse de départ et d’arrivée, tous les jours de la semaine, à l’Auberge de montagne des Chic-Chocs, en Gaspésie.

Les contre :

– L’introduction du segway à la Station touristique Duchesnay : même si le véhicule monoplace est électrique, quelle drôle d’idée de mettre cet engin aux conducteurs statiques sur les mêmes pistes que cyclistes ou marcheurs !

– L’expérience des « parcours parcs », nouveau concept destiné à faire découvrir certains parcs à l’aide d’un téléphone intelligent : beaucoup de temps et d’argent dépensé pour ce projet destiné à être dans l’air du temps, au lieu d’inciter les visiteurs à profiter simplement de la nature en laissant leur téléphone de côté, le temps des vacances ou d’un week-end.

– « Donnez… la nature vous le rendra ». Je n’en reviens pas qu’un organisme para-gouvernemental lance une campagne de levée de fonds pour obtenir des dons de la population afin de réaliser des projets de conservation ! On peut contribuer en ligne au Fonds Parcs Québec ou déposer des sous dans une boîte de dons à l’entrée des parcs… On offre aussi la possibilité, via un don minimal de 25 dollars, d’adopter symboliquement un animal associé à un parc : nyctale de Tengmal, tortue serpentine, papillon lune, caribou montagnard, fou de Bassan, loutre, loup… Encore une idée bien néo-libérale pour éviter que le gouvernement (et le contribuable) paie pour le bien commun !

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

About Anne Pélouas

Journaliste-blogueuse au Canada, d'origine française, je suis correspondante du quotidien français Le Monde. J'écris aussi pour différentes publications québécoises et françaises, avec le tourisme, le plein air et la gastronomie pour sujets de prédilection. J'ai ouvert un second blogue en janvier 2016: Grouille pour pas qu'ça rouille. Spécial baby-boomers actifs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :